Sympathique ou Parasympathique ?

Lors de notre dernier article, nous avons touché le sujet d’une respiration optimale pour un mouvement optimal. Cependant, L’augmentation de l’activité parasympathique ne consiste pas seulement à respirer profondément, mais à donner aux centres corticaux la rétroaction appropriée qu’ils ont besoin pour inhiber une activité sympathique excessive.

En tant qu’être humain, nous possédons des mécanismes neurologiques au sein de nos centres corticaux supérieurs qui nous permettent d’inhiber la sortie sympathique de nos centres inférieurs du tronc cérébral.

Le but de cet article n’est pas de démontrer que le parasympathique est une bonne chose et le sympathique une mauvaise, mais plutôt que nous devons être capable d’entrer et de sortir des deux spectres aisément. De la même façon, il est normal que nous exprimions de la douleur par moment, mais il est anormal de vivre dans un état perpétuel de douleur, à moyen ou long terme. Nous avons besoin de poussées sympathiques pour nous aider à nous adapter à différents stress et stimulus que procure notre environnement, mais nous ne voulons pas que cela devienne un état permanent.

Pour que le cortex puisse inhiber l’activité du système nerveux sympathique, il a besoin d’une rétroaction appropriée du corps physique et des systèmes sensoriels d’ordres supérieurs. La clé est de savoir où fournir cette rétroaction et comment superposer les systèmes pour créer un stimulus multisensoriel que le cerveau peut comprendre afin de produire une réponse plus favorable.

Notre cerveau a besoin d’une respiration adéquate en plus d’un stimulus sensoriel pour comprendre ce qu’il se passe et ce qu’il doit entreprendre pour s’adapter. Notre prochaine capsule vise donc à établir une base solide, afin de faciliter un changement proprioceptif.

N’oubliez pas, plus le cerveau reçoit des informations cohérentes par rapport à nos sens et nos capteurs, plus le tonus de base (la tension musculaire) diminue. Effectivement, il est sécurisant et relaxant pour le corps lorsque la communication est optimale. Est-ce qu’un environnement bruyant vous relaxe ?

Savez-vous dans quelle branche du système nerveux vous êtes la plupart du temps ? Voulez-vous apprendre comment réduire le bruit neurologique pour améliorer vos aptitudes physiques et mentales ?

La rééducation sensori-motrice est la clé ! :

http://bit.ly/35GPxPQ

Suivez-nous sur les médias sociaux :

https://linktr.ee/institutneuroperformance

Mike Lapointe, Posturologue, Orthothérapeute, Neurothérapeute

https://posturodetox.com/

#institutneuroperformance #posturologie #neurotherapie #neurologie #cerveau #respiration #stress

Leave a comment