Témoignage cas clinique

Je m’appelle Létitia GUERY, diplômée d’état en pédicurie-podologie depuis 11 ans.

 

J’ai réalisé de nombreuses formations complémentaires (thérapie manuelle, D.U. podologie du sport, préférences motrices, etc.) afin d’être tous les jours un peu plus performante dans mon domaine. Mon but étant d’assimiler des techniques permettant de comprendre, de faire disparaître les douleurs des patients et cela le plus rapidement possible.

 

Dans ma pratique quotidienne, je me suis souvent heurtée à ce genre de problème. Il est pour moi inconcevable, de ne pas répondre aux attentes de mes patients et de ne pas pouvoir les soulager.

 

J’ai réalisé la formation en rééducation sensori-motrice avec Nicolas Desjardins en mai 2019. Cette formation a profondément bouleversée mes connaissances dans mon domaine et ainsi ma pratique. Je peux enfin trouver des solutions à des douleurs récalcitrantes à toutes sortes de traitements.

 

Maintenant que vous en connaissez un peu plus sur moi, j’ai décidé de vous présenter un cas clinique rencontré au mois d’août.

 

En août 2019, Madame X est venue à mon cabinet, accompagnée d’une dame âgée pour que je lui fasse un soin de pédicurie. Lors de la consultation de la dame, je commence à discuter avec Me X. Elle me dit vouloir prendre rendez-vous avec moi car elle présente de grosses douleurs au pied et genou gauche depuis quelques mois. Je décide de l’ausculter rapidement pour en savoir plus.

 

Me X, âgée de 55 ans, est aide à domicile.

 

A l’interrogatoire, la patiente me dit ressentir des douleurs au tendon d’Achille gauche et cheville gauche en externe depuis environ 4 mois. Les douleurs sont telles qu’elle présente beaucoup de mal à se déplacer. Les douleurs sont cotées à 9/10.

 

Me X présente aussi des gonalgies antérieures et lombalgies depuis plusieurs années mais moins problématiques. La patiente me dit avoir déjà réalisé 11 séances de kinésithérapie sans résultat voir même avec aggravation de la douleur.

 

Au compte-rendu de l’IRM, tendinopathie achiléenne et des fibulaires, ténosynovite du tibial antérieur, postérieur et du long fléchisseur de l’hallux. En tant que thérapeute, je n’avais jamais observé autant de tendinopathie au même moment sur un patient.

 

Je décide de lui faire un rapide examen clinique avant de lui redonner un rendez-vous. Je commence par tester les muscles atteints. La patiente présente des douleurs et une perte de force par rapport au côté controlatéral, à la contraction contrariée du tendon d’Achille (+++), des fibulaires (++), du tibial antérieur (+) et postérieur. Les douleurs sont aussi ressenties à l’étirement passif de ces muscles. J’observe que Me X a beaucoup de mal à monter et surtout descendre de la table d’examen. Il lui est impossible de mettre du poids sur son membre inférieur gauche.

 

Je réalise le test de positionnement des pieds. La patiente présente des pieds creux surtout du côté gauche et un hypo-appui important sous la 1ère tête métatarsienne gauche. Me X ne ressent pas au sol, le gros orteil gauche et la 1ere tête métatarsienne droite et gauche. J’en profite pour prendre ses empreintes sur plateforme podo-barométrique (empreintes 1) puis la fait remonter sur la table.

 

Je commence par vérifier sa circulation lymphatique. En observationnel, son genou gauche est très gonflé. Me X présente des douleurs à la palpation de la cheville en interne mais aussi beaucoup plus intense au niveau inférieur et supérieur du creux poplité. Je commence par réaliser les manipulations afin de drainer la lymphe du membre inférieur gauche.

 

Munie de mon Gua Sha, je poursuis par la stimulation sensorielle du gros orteil gauche et des 1ères têtes métatarsiennes droite et gauche.

Après ces deux manipulations, je refais les empreintes (N°2) sur la plateforme. La patiente remarque qu’en redescendant de la table, elle ressent moins de douleurs et une sensation de légèreté.  A mes yeux de podologue, l’empreinte N°2 (après Gua Sha et drainage lymphatique) est largement meilleure.

 

N’ayant pas plus de temps à donner à ma patiente, je lui donne les exercices de stimulation de la sensibilité des pieds à faire 2 fois/jour et l’exercice d’activation de la lymphe à faire une fois/jour.

 

Je revois la patiente 5 jours plus tard pour refaire un bilan. La patiente enchantée me dit avoir beaucoup moins de douleurs. Elle est passée d’une douleur de 9/10 à 4/10 en seulement 5 jours. Les exercices ont bien été réalisés tous les jours. Je lui délivre les orthèses plantaires afin de faciliter la disparition de sa douleur. Je lui reprends ses empreintes sur la plateforme podo-barométrique (N°3).

 

Je revois la patiente 3 semaines plus tard. Elle me dit bien supporter les orthèses plantaires et être passée à 2/10 en douleurs. Elle ne ressent plus de douleur mais quelques gènes lors de ses grosses journées de travail.

 

En conclusion, cette patiente m’a permis de mesurer le pouvoir des techniques apprises. En 10/15 minutes de temps de consultation, j’ai réussi à faire passer une douleur de 9 à 4/10. Là où, 11 séances de kinésithérapie n’avait pas suffit à les faire diminuer même un peu. Quel bonheur personnel, de rencontrer une personne en détresse qui n’arrive plus à marcher normalement (genou gauche en flexion et pied gauche qui ne peut être posé à plat au sol). Cinq jours plus tard, la patiente arrive bien stable sur ses 2 pieds. Je vous laisse observer par vous même, les empreintes réalisées lors des consultations avec Me X. Celles-ci m’ont permises de quantifier objectivement les résultats.

 

Empreintes 1

Empreintes 2 (Gua Sha+drainage lymphatique)

 

Quelques minutes séparent les 2 premières empreintes et pourtant beaucoup de différences. Le centre de pression est recentré, je récupère de l’appui sous la 1ère tête métatarsienne gauche, les empreintes sont plus homogènes.

 

Empreintes 3 (+6 jours)

Empreintes 4 (+ 1mois)

 

Nous observons une homogénéisation des empreintes, la 1ère tête métatarsienne gauche reprend son appui. La surface d’appui au sol de l’avant pied gauche passe de 65 cm2 le 1er jour à 72 cm2 un mois plus tard…

 

Et vous, qu’en pensez-vous ?

 

Pour en savoir plus sur les formations offertes avec l’Institut Neuro Performance, voici le lien du site :

 

https://www.institutneuroperformance.com/formations/

 

Leave a comment